FREE DELIVERY & 30 DAY GUARANTEE
RETOUR AUX QUESTIONS DE SANTÉ

Pour quoi les superaliments sont-ils si … super ?

Il n’y a pas de définition d’un superaliment ni même une liste définitive, mais en règle générale, on décrit ces petits bijoux de la nature comme des aliments aux effets bénéfiques sur la santé. La plupart des listes publiées ont tendance à inclure des aliments frais qui sont naturellement riches en nutriments, particulièrement en antioxydants.

On considère que les antioxydants ont de nombreux avantages pour la santé, y compris celui de ralentir le processus de vieillissement. Ils font cela en absorbant ou en neutralisant la charge négative excédentaire portée par des fragments instables de molécules. Ces dénommés « radicaux libres » essaient de perdre cette charge en entrant en collision avec d’autres molécules dans un processus chimique, potentiellement destructeur, appelé oxydation.

L’oxydation peut nous vieillir prématurément et entraîner un certain nombre de problèmes de santé indésirables tels que : la mauvaise circulation, l’impuissance, la cataracte, les maladies cardiaques et le diabète.

Les anti-oxydants sont donc notre principale défense contre l’oxydation ou l’attaque des radicaux libres.

Parmi les antioxydants bien documentés il y a les vitamines C et E, le sélénium , le co-enzyme Q10, le glutathion et la N-acétyl-cystéine.

Le glutathion, présent dans presque toutes les cellules du corps, est particulièrement important. Il est l’antioxydant majeur du corps et, en temps que tel, notre première ligne de défense contre les radicaux libres. Il aide aussi la fonction d’autres antioxydants.

Les superaliments, riches en antioxydants, comprennent les agrumes, les poivrons, les carottes, les baies rouges, particulièrement les myrtilles, les tomates et les brocolis.

Le brocoli-même est riche en nutriments, mais les graines germées de brocoli sont tout particulièrement riches en composés phytochimiques (nutriments végétaux) appelés sulforaphanes, qui sont environ 100 fois plus concentrés que la plante seule. Et la petite myrtille si réputée est remplie d’antioxydants, dont les anthocyanidines, qui peuvent aider à soutenir l’immunité et empêcher les bactéries nocives de se fixer aux parois des intestins et de la vessie.

L’extrait de pépins de raisin contient un nutriment important nommé resvératrol, qui peut aider à soutenir un cœur sain ; et le thé vert est connu pour sa théanine qui peut nous aider à rester calme. Il est aussi une bonne source de polyphénols antioxydants appelés catéchines - ces nutriments ont jusqu’à 100 fois plus d’effet que la vitamine C !

Le curcuma, une épice orange utilisée dans la cuisine indienne depuis plus de 2500 ans, est particulièrement à la mode. Il contient de la curcumine, qui a fait ses preuves dans les recherches pour ses propriétés anti-inflammatoires naturelles, ainsi que pour être un antioxydant puissant aux légers effets antimicrobiens.

Et la chlorelle, une petite algue d’eau douce ayant la réputation d’être la toute première plante sur Terre, est riche en protéines, vitamines - surtout B 12 - minéraux, bêta-carotène, acide alpha-lipoïque et chlorophylle. La chlorelle, un autre aliment antioxydant, aide à soutenir la santé de la fonction digestive et du système immunitaire, de la fonction intestinale, et elle offre une protection contre les toxines.

Il y a peu de doute qu’une alimentation riche en superaliments aura une puissante valeur nutritionnelle, et s’il n’est pas toujours possible de manger sainement, un supplément peut aider.

Cela dit, il est aussi important de se rappeler que l’important c’est l’équilibre. Alors que certains aliments sont en effet « super » à cause du bien qu’ils peuvent faire, aucun aliment ne peut « annuler » les dégâts causés par les aliments malsains.

Pensez « super alimentation » en incorporant beaucoup de fruits et légumes frais, des céréales complètes et des acides gras essentiels, et vous serez sur la voie de la super santé !